Etats-Unis : les pires candidats des élections de mi-mandat

Farfelus, racistes et/ou ignares, ces candidats, souvent issus du Tea Party, ne craignent pas les attaques en-dessous de la ceinture.

Quel est le pire candidat aux élections de mi-mandat américaines, récemment qualifiées « des plus stupides et vides de substance de l’histoire des Etats-Unis » par un blogueur ? La médiocrité abyssale et l’agressivité du discours politique à l’approche du scrutin du 2 novembre sont effarantes.

Quel est le pire candidat aux élections de mi-mandat américaines, récemment qualifiées « des plus stupides et vides de substance de l’histoire des Etats-Unis » par un blogueur ? La médiocrité abyssale et l’agressivité du discours politique à l’approche du scrutin du 2 novembre sont effarantes.


Christine O’Donnell, 41 ans, Delaware

Candidate du Tea party au poste de sénatrice.

Cette pieuse célibataire se distingue par sa bêtise et son obscurantisme. Elle confond masturbation et adultère, a menti sur ses études, s’est livrée à la sorcellerie tout en affirmant ne pas être une sorcière dans son dernier spot télévisé.

Elle accuse également les scientifiques de développer en secret des « souris dotées de cerveaux humains parfaitement fonctionnels », est opposée à l’avortement même en cas de viol et considère que les campagnes de lutte contre le sida sont en réalité des « plateformes de recrutement d’adolescents par la communauté gay ». (Voir la vidéo en anglais)

Alvin Greene, 33 ans, Caroline du Sud

Candidat démocrate au poste de sénateur.

Chômeur, vivant chez son père, accusé de harcèlement sexuel et d’obscénités par une étudiante, cet homme semble incapable de prononcer une phrase complète sensée. Il a pourtant été choisi par 59% des électeurs démocrates sans mener campagne ni même mettre un site web en place.

Bien qu’il soit diplômé en sciences politiques, son discours est décousu et incohérent. Selon certaines rumeurs, il aurait en réalité été planté par le parti républicain pour assurer la défaite des démocrates en Caroline du Sud.

Sans revenus, on ne s’explique pas comment il s’est acquitté de la somme de 10 440 dollars que chaque candidat doit payer pour figurer sur les listes électorales…Lire la suite

Armelle Vincent/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :