Sahara occidental : la peur règne après l’assaut des forces marocaines

Des Sahraouis racontent la répression.

De nombreuses associations ont appelé à manifester ce mercredi à Paris en faveur des Sahraouis, alors qu’au Sahara occidental l’intervention des forces marocaines à Lâayoune a semé la panique au sein des populations. Plusieurs témoignages font état de nombreux morts, blessés et disparus, de pillages et de destruction des biens. La réunion de négociations entre le Maroc et le Front Polisario s’est achevée mardi soir à New York sans avancée certaine.

« La situation est désastreuse. On nous interdit de sortir de nos maisons. On détruit nos biens, nos commerces, nos maisons, nos véhicules. Nous ne pouvons pas bouger. » La voix de M.T., nous l’appellerons ainsi, tremblote. Il semble paniqué, et la mauvaise liaison téléphonique ne facilite pas l’entretien. Bientôt il n’y a plus de retour, il ne nous entend plus. Cependant, il poursuit son monologue entrecoupé par les grésillements du téléphone. « Les jeunes ont été brutalisés par les forces de sécurité marocaines. Plusieurs d’entre eux sont blessés ou portés disparus. S’il vous plaît, demandez à la communauté internationale de nous aider ».

Tous les témoignages recueillis par Afrik.com confirment la détresse de M.T. « Plusieurs maisons suspectées d’abriter des manifestants ont été attaquées. Mais le pire, ce sont les milices marocaines qui font le plus d’exactions. Ils sont escortés par la police qui les encourage à entrer dans les maisons et à tabasser les Sahraouis sans ménagement. Quand les hommes en tenue entrent dans une maison, ils demandent aux occupants s’ils sont des Sahraouis. Si la réponse est positive, ils leur interdisent de sortir ou se mettent à les tabasser », déclare Ghalia Djini, vice-présidente de l’Association sahraouie des victimes des violations graves commises par l’Etat du Maroc (ASVDH).

Des Marocains maltraités pour avoir secouru des blessés

Dans ce cafouillage, les Marocains qui seraient tentés de venir en aide aux blessés subiraient le même sort. « Lundi, un Marocain chauffeur de taxi a conduit des blessés à l’hôpital. A son retour, la police l’a battu en lui reprochant d’avoir aidé des Sahraouis. L’hôpital lui-même est encerclé. Par peur des représailles, plusieurs blessés dont certains ont encore des balles dans leurs corps refusent de s’y rendre par peur des représailles. Même la famille du jeune qui a été tué a été molestée à l’entrée de la morgue alors qu’elle voulait seulement voir son corps », explique un autre témoin.

Excédés par tant de violence, des jeunes Sahraouis sont sortis dans les rues lundi pour affronter les forces marocaines. Ils ont incendié des pneus et se sont attaqués à des institutions et à des banques. Une attitude que déplore Ghalia Djini, même si elle comprend la colère des jeunes.

Loin de ce théâtre surchauffé, l’inquiétude a gagné les rangs des militants de la cause sahraouie. « Nous sommes en état d’alerte maximale. Nous recevons sans cesse des photos de personnes blessées ou de biens détruits. Nous recevons également les appels de détresse des parents qui ont peur pour leurs enfants », affirme la française Régine Vilmont, responsable de l’association Les amis de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et auteur du livre Avec les Sahraouis, une histoire solidaire de 1975 à nos jours…Lire la suite.

Par René Dassié/

Publicités

Un commentaire sur “Sahara occidental : la peur règne après l’assaut des forces marocaines

Ajouter un commentaire

  1. nous les marocains d’origine Sahara, nous sommes toujours des marocains et ont reste des marocains et nous sommes contre des criminelles pousser par l’Espagne et l’Algérie, c’est ils faut vraiment faire des manifestations et bien il faut le faire pour indépendance de paye de basque en essange, et indépendance de la kabyles en Algérie, !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :