Facebook Music : Spotify pourrait squatter le réseau social

Selon Forbes, un accord aurait été conclu entre Facebook et Spotify sur la musique en streaming. Il concernerait d’abord le marché européen.

Facebook devrait bientôt proposer un service de streaming de musique avec Spotify.

Le service est encore en phase de test mais il pourrait être lancé dans moins de deux semaines en Europe.

Les Etats-Unis étant encore hors de portée pour le spécialiste suédois de la musique en streaming, qui n’arrivent pas à convaincre les majors.

Bien qu’aucune des deux entreprises n’ait confirmé l’information, des sources de Forbes proches des négociations ont déjà révélé beaucoup de détails sur le deal.

Ainsi, tous les pays d’implémentation de Spotify sont concernés du moment que des accords avec les ayants droits ont été scellés. La France serait donc aussi concernée.

Le nom du service n’est pas encore décidé. On imagine “Facebook Music” ou “Spotify sur Facebook”.

L’intégration du service devrait être très poussée.

Il sera accessible par un bouton “Spotify” situé parmi les applications, à gauche du fil d’actualité.

Le même endroit où se situent les icones pour les photos ou les évènements.

Les utilisateurs qui cliqueront dessus verront l’application Spotify s’installer en arrière-plan.

Ils pourront ensuite écouter les 13 millions de titres disponibles sur la plate-forme de streaming musical.

Surtout, les fonctions sociales de ce Facebook Music permettront aux internautes d’écouter les morceaux en même temps que leurs amis.

Les contours du modèles économiques sont à confirmer.

Mais Facebook devrait garder les revenus publicitaires générés par l’intégration de Spotify.

Spotify devrait cependant y trouver aussi son compte. La plate-forme va considérablement élargir son audience (600 millions de membres Facebook). Un vivier d’internautes à convertir à ses nouvelles offres payantes.

Les comptes gratuits de Spotify ne permettent en effet que d’écouter 10 heures de musique par mois, et incluent des publicités audio.

Pour dépasser cette limite et se débarrasser des pubs il faut prendre un abonnement mensuel “Unlimited” à 4,99 euros. Un abonnement “Premium” à 9,99 euros donne accès aux versions mobiles.

Selon un récent rapport de ComScore (cabinet d’études sur l’audience Internet), Spotify est encore très dépendant des marchés suédois, britanniques et espagnol.

Une exposition sur Facebook permettra d’élargir son influence sur d’autres marchés.

Forbes précise dans son article que Facebook et Spotify ont potentiellement deux investisseurs en commun.

Assurément le business man milliardaire Li Ka Shing, basé à Hong-Kong.

Mais on évoque aussi Yuri Milner, déjà présent dans le capital de Facebook via son fonds Digital Sky Technologies (DST) (10%).

L’homme d’affaires russe négocierait toujours en parallèle une entrée au capital de Spotify.

Autre point commun : Sean Parker, co-fondateur de Napster et premier président de Facebook, s’assoit également au conseil d’administration du spécialiste du streaming.

Publié sur ITespresso.fr par Jacques Franc de Ferrière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :