Grève sur Air Algérie : tous les vols de mardi annulés à Orly

Aérogare d’Orly-Sud, lundi soir. Les passagers à destination d’Alger étaient résolus à passer la nuit sur place pour être sûrs d’embarquer dans le premier avion.  | LP / Julie Reynié

Deuxième journée de galère en perspective pour les passagers d’Air Algérie. Au lendemain d’une grève du personnel navigant de la compagnie qui avait déjà bloqué des centaines de passagers à Orly-sud, Aéroports de Paris (ADP) vient d’annoncer que la totalité des vols de la compagnie algérienne, au nombre de huit, sont annulés mardi.

ADP, le gestionnaire de la plateforme, demande donc aux passagers des vols programmés mardi par Air Algérie de ne pas se rendre à l’aéroport. «On veut des avions, on veut des responsables», scandent pourtant les passagers qui ont passé la nuit dans le terminal.

La situation se tend à Orly et certains passagers affirment que la compagnie leur avait promis des vols pour aujourd’hui (mardi).

Déjà huit vols annulés lundi

Lundi plusieurs centaines de voyageurs à destination de l’Algérie étaient restés bloqués au terminal d’Orly Sud. «Quatre avions en provenance d’Air Algérie ne sont pas arrivés à l’aéroport aujourd’hui (NDLR : hier), ce qui concerne environ 700 passagers à Orly», expliquait dans l’après-midi une source policière. Huit vols de la compagnie ont été annulés. En cause : une grève du personnel naviguant, en Algérie, qui réclame une augmentation de salaire.

Aéroports de Paris (ADP) affirme que le mouvement aurait commencé lundi à 15 heures mais les passagers évoquaient plutôt 6 heures du matin. Selon un passager, Salim Aiffani, la compagnie inviterait ses clients «à annuler leur vols et à rentrer chez eux». «Mais on va rester ici jusqu’à ce qu’on obtienne un avion, quitte à dormir sur place», prévient-il.

Un seul vol annulé à Roissy

Les passagers n’ayant pu embarquer ont attendu lundi dans l’espoir de prendre un vol dans la soirée, avant le couvre-feu en vigueur dans l’aéroport à partir de 23h30. Air Algérie, restée injoignable lundi, avait cherché des solutions d’affrètement, en vain semble-t-il.

Quatre rotations entre Orly et les villes d’Alger, de Bejaia et d’Annaba ont été annulées, alors que quatorze vols étaient prévus au total ce lundi. A Roissy-Charles-de-Gaulle, où Air Algérie assure également des vols, les conséquences sont de moindre importance. Seul un vol a été légèrement retardé.

Le 15 juin, un précédent mouvement social avait perturbé le trafic de la compagnie aérienne. Des avions avaient été cloués au sol à l’aéroport international Houari-Boumédiène d’Alger, après un appel à la grève lancé par le syndicat national du personnel navigant.

LeParisien.fr 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :