France/ Attaques terroristes à Paris: Au moins 120 morts

PARIS – « Horreur » et scènes de guerre: Paris se réveille dans un état de sidération samedi, quelques heures après des attaques terroristes sans précédent qui ont fait au moins 127 morts et 180 blessés –dont 80 en « urgence absolue »–, avec pour la première fois en France des actions kamikazes.

Huit assaillants sont morts, dont sept en se faisant exploser, dans cette série d’attentats perpétrés à Paris dans la salle de concerts du Bataclan, dans plusieurs rues du cœur de la capitale, et près du Stade de France.

Au Bataclan, théâtre de l’attaque la plus sanglante avec un bilan provisoire de 82 morts, « on entendait hurler, tout le monde essayait de fuir, les gens se piétinaient… C’était l’enfer », ont relaté des témoins.

Quatre des assaillants sont morts au Bataclan, dont trois en actionnant une ceinture d’explosifs, le dernier étant tué lors de l’assaut des forces de l’ordre. Au Stade de France, trois kamikazes sont morts, et un autre boulevard Voltaire.

Au Bataclan, l’assaut a été décidé « très vite parce qu’ils tuaient tout le monde », a confié une source proche de l’enquête. Les auteurs de cette attaque ont invoqué l’intervention française en Syrie pour justifier leur action, a relaté un témoin à l’AFP.

Samedi un peu avant l’aube, des équipes de la police scientifique s’affairaient devant l’établissement, près de corps recouverts de draps blancs.

a-member-of-the-french-fire-brigade-aids-an-injured-individual-near-the-bataclan-concert-hall-following-fatal-shootings-in-paris_5463096

François Hollande s’est rapidement rendu au Bataclan, où il a affirmé que « le combat serait impitoyable » contre « la barbarie ». Auparavant, dans une allocution télévisée, le chef de l’Etat avait déclaré l’état d’urgence dès samedi 00h00 « sur le territoire métropolitain et en Corse », d’après le décret daté de samedi paru au JO.

« Terrasses balayées à la mitraillette »

En tout, six attaques quasi simultanées ont été menées dans autant de sites, principalement dans les Xe et XIe arrondissements, avec de lourds bilans –toujours provisoires– en particulier rue de Charonne (19 morts) et rue Alibert (au moins 12 morts). Les « assassins » ont « balayé avec des mitraillettes plusieurs terrasses de café », a déclaré le préfet de police, Michel Cadot…

Lire la suite…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :